Menu
Montagne Provence

Le Château de la Tour d’Aigues



Un modèle typique de l’Art de la Renaissance

Le Château de la Tour d’Aigues se découvre au pied du Mont du Luberon. Il s’agit d’un exemple typique de la Renaissance et vous emmène faire un long voyage dans le temps. Malgré son passé un peu mouvementé et les incendies qui l’ont complètement ravagé, l’histoire qu’il dissimule mérite que l’on s’y attarde. Comme tous les châteaux de Provence, il a aussi son histoire à raconter et des petits trésors qui mériteraient d’être conservés loin des poussières du temps.

Un peu d’histoire sur le château

Il faut dire que le château de la Tour d’Aigue a connu plus d’évènement tragique que des années de gloires. Il faisait souvent l’objet de proie des révolutionnaires dont la lutte pouvait durer 10 ans. Avec deux incendies en 1780 et en 1792, le château ne nous a laissé que des ruines et rien d’autres. Pourtant, il conserve toujours les traces d’une richesse architecturale avec ses jolies façades et ses plans identiques aux châteaux d’île de France. Ce témoignage de l’architecture de la Renaissance recevait souvent la visite de Catherine Medecis en 1574 et fût aussi occupé par de nombreux seigneurs dont la plupart accordèrent une importance particulière sur la mise en beauté du lieu en rassemblant des collections d’œuvre d’art et des cabinets de curiosité et en créant des jardins qui leur ressemblent.

A voir dans le château

Le Château de la Tour d’Aigues est une découverte pour les yeux avec ses façades atypiques et ses magnifiques plans. L’intérieur comporte de nombreuses salles entièrement restaurées et qui recèlent des faïences de la Tour d’Aigues et des faïences blanches. Le château présente alors des expositions temporaires des œuvres qui ont marqué l’histoire de ce monument. Pensez aussi à visiter la cour du château pour vous plonger dans son passé en une seule visite.