Menu
Montagne Provence

Le Mont Faron



L’origine du Mont Faron

Ce sommet calcaire résulte des plissements géologiques et son appellation date du XIIIe siècle en faisant référence à un tour de guet notamment pour surveiller la côte. En somme, le Mont Faron constitue un patrimoine unique pour Toulon et le Var. Il domine la ville entière par son caractère imposante et sa couverture forestière qui occupe une grande place dans la préservation de l’environnement de Toulon. Elle s’étend sur une superficie de 1100 ha. Le Mont Faron représente alors l’un des poumons verts de la région et mérite qu’on le valorise. Et comme tous les monts toulonnais et provençaux, il a aussi son histoire qui fût marquée par le passage des allemands lors de la seconde guerre mondiale ou par sa désertification en 1500 suite à sa déforestation et au pâturage.

Le téléphérique, le principal moyen d’accès

Le Mont Faron culmine à 584 m d’altitude et bien que sa dénivellation soit plus ou moins faible et que la gare de départ soit accessible en voiture et en vélo, le téléphérique reste son principal moyen d’accès. En empruntant ce mode de déplacement, vous allez pouvoir atteindre en 6 minutes le sommet du Mont Faron. Lors de cette traverse, vous pouvez admirer la ville de Toulon et la grande bleue de la méditerranée. Le téléphérique fera aussi le bonheur des enfants d’autant qu’il génère une grande sensation forte tant pour les grands que pour les petits.

Que faire au Mont Faron

Le Mont Faron s’apparente plus à une aire de jeux et centre d’attraction que pour un site d’escalade. Certes, il propose de nombreuses activités à faire en famille et entre amis mais les amateurs de vélo ne sont pas non plus oubliés puisque l’endroit dispose aussi d’un sentier cyclable. Et si vous aimez la nature, la faune et la flore, prévoyez une petite halte à la fauverie en empruntant les sentiers balisés Fauverie. Vous trouverez également sur le site des aires de pique-niques et des aires de jeux pour enfants.