Menu
Montagne Provence

La Meije



La Meije, une citadelle de glace

La Meije est une montagne d’origine glaciaire et fait également de granit. Elle orne le bassin de l’Oisans au contour nord-ouest du massif des Ecrins, dans les départements des Hautes-Alpes et de l’Isière. La montagne forme trois sommets d’altitude différente avec des singularités qui leurs sont propres. Le plus haut des trois est le Grand Pic de la Meije avec 3983 m d’altitude soit le plus grand sommet dans les Ecrins après la Barre des Ecrins. Ensuite, le sommet Doigt de Dieu avec 3973 m et en fin, la Meije orientale avec ses 3891 m d’altitudes.

La Meije, le fameux « aiguille du Midi »

La montagne domine sur tout le village de la Grave, orientée vers le sud d’où l’on tire son nom de Meije ou « meidjo qui signifie « midi » en provençal. Il désigne aussi le sud et ce n’est pas étonnant si les habitants de ce village lui ont attribué un nom assez intrigant : l’oeille de la meidhour ou l’aiguille du midi. Certes, quand il est midi, le Soleil passe toujours au-dessus de la Meije. La montagne occupe une place prépondérante dans l’histoire de l’alpinisme en raison du parcours assez difficile et peu d’alpiniste ont parvenu à le gravir mais aussi en raison de son esthétique à caractère dissymétrique.

La Meije, une grande course pour les alpinistes

Si vous n’êtes qu’un amateur, on vous conseillera de vous abstenir. A une certaine époque, plusieurs tentatives ont été réalisées pour  escalader cette redoutable montagne. Bien qu’il existe en fin, de multiples itinéraires, n’empêche que cela demande de la rigueur, d’une bonne condition physique ainsi que de l’expérience en tant qu’alpiniste.  Néanmoins, on peut vous suggérer quelques itinéraires dont le plus classique se fait par la traversée des arêtes qui s’impose d’ailleurs parmi les plus beaux parcours dans le massif des Ecrins. On peut aussi passer par le refuge du Promontoire à plus de 3082 m ou par le refuge de l’Aigle sur 3450 m d’altitude.